Tél : +33 (0) 1 40 69 36 12

Mail : secretariatmarmuse@gmail.com

BIPARTITION DU TRANSIT

Cette intervention est une variante récente du duodénal switch dont le but est d’en conserver les effets neuro endocrines tout en minimisant la malabsorption. Elle comprend 2 temps opératoires qui peuvent être réalisés simultanément ou à plusieurs mois d’intervalle.
Le premier temps  est une sleeve gastrectomie réduisant le volume gastrique.
Le second consiste à modifier le tube digestif de façon à ce qu’une partie des aliments passe rapidement dans l’iléon terminal, pour déclencher la sécrétion  les hormones de la satiété, tandis que l’autre suit le circuit normal de la digestion. Pour ce faire l’iléon terminal est divisé à 250 cm de la valve iléocæcale. Le segment inférieur  (anse alimentaire) est ensuite anastomosé avec l’antre gastrique pré pylorique et le segment supérieur (anse biliopancréatique) est reconnecté plus bas à 80 cm de la valve iléocæcale (anse commune).
Le grêle est ainsi divisé en 3 segments comme dans un duodénal switch mais ici aucun d’entre eux n’est complétement exclu du circuit alimentaire. Au contraire cette configuration permet de créer un double circuit digestif pour le transit des aliments ; l’un passant directement de l’estomac à l’iléon terminal où ils sont mal digérés et en conséquence mal absorbés et l’autre passant par le duodénum et l’anse biliopancréatique où ils sont normalement digérés. De ce fait la malabsorption est bien moindre qu’après un switch duodénal. De plus cette intervention évite la complexité d’une dissection et d’une anastomose duodénale d’où un moindre risque de complications postopératoires. 

Résultats

La perte de poids  est 80%  à 90% de l’excès de poids en 2 ans. Les années suivantes la perte de poids semble se maintenir mais le recul est insuffisant. 
En cas de diabète de type 2 ; on observe une rémission complète dans 85 % des cas (normalisation de la glycémie sans comprimés ni insuline) et une amélioration dans les autres  cas. Il en de même des dyslipémies  (hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie) qui régressent ou s’améliorent dans plus de 90 % des cas.

Effets secondaires

Un reflux gastro-œsophagien s’observe dans 20% des cas mais il tend à diminuer voire disparaitre avec la perte de poids. Dans la majorité des cas les symptômes sont bien contrôlés par la prise d’IPP (Omeprazole, Pantoprazole). En cas de reflux invalidant une ré-intervention peut s’imposer (moins de 2% des cas).
Un dumping syndrome est possible mais il est beaucoup moins intense qu’après un bypass gastrique. 
Les troubles du transit (ballonnements, flatulences, diarrhées, odeur des selles) sont moins importants  qu’après un duodénal switch. Le plus souvent ils se résument à une accélération du transit ( 2 à 3 selles molles quotidienne) avec une forte odeur des gaz et des selles .

 

Complications

Le risque de complications immédiates est globalement de l’ordre de 5%, soit 2 à 3 fois moins élevé qu’après un switch duodénal classique, les complications les plus fréquentes étant
-    Hémorragies de la lige d’agrafe : 0.8%
-    Fistules digestives : 1.2%
-    occlusions : 0.9%

Le risque de complications à distance semble également moins élevé mais le recul est insuffisant. Les plus fréquemment rapportées sont :
-    Reflux gastro œsophagien invalidant : 0.5 %
-    Hernies internes : 2.4%
-    Sténose et ulcères anastomotiques : 0.4 %

 

Avantages

-    Simplicité de la procédure comparée au duodénal switch
-    Petre de pois similaire à un duodénal switch classique
-    Bonne efficacité pour la réduction du  diabète de type 2 
-    duodénum et voies biliaires  accessibles à l’endoscopie
-    diminue la pression intra gastrique d’où moindre risque de fistule gastrique
-    Pas ou peu de risque de dénutrition protéique
-    Peut être réalisé en deux temps

Inconvénients

-    L’anastomose gastro-jéjunale expose aux risques d’ulcère et de sténose
-    Un dumping syndrome est possible.
-    Risque de hernies internes du fait de la configuration en Y du montage chirurgicale 
-    La malabsorption impose une supplémentation à vie en vitamines et en oligoéléments 
-    Accélération du transit et odeur des gaz et des selles

Références Bibliographiques

Sleeve gastrectomy with transit bipartition: a potent intervention for metabolic syndrome and obesity.
Santoro S, Castro LC, Velhote MC, Malzoni CE, Klajner S, Castro LP, Lacombe A, Santo MA.
Ann Surg. 2012 Jul;256(1):104-10. doi: 10.1097/SLA.0b013e31825370c0

Metabolic surgery and intestinal gene expression: Digestive tract and diabetes evolution considerations.
Rodrigues MR, Santo MA, Favero GM, Vieira EC, Artoni RF, Nogaroto V, de Moura EG, Lisboa P, Milleo FQ.
World J Gastroenterol. 2015 Jun 14;21(22):6990-8. doi: 10.3748/wjg.v21.i22.6990


Laparoscopic Ileal Interposition with Diverted Sleeve Gastrectomy Versus Laparoscopic Transit Bipartition with Sleeve Gastrectomy for Better Glycemic Outcomes in T2DM Patients.
Yormaz S, Yılmaz H, Ece I, Sahin M.
Obes Surg. 2017 Jul 5. doi: 10.1007/s11695-017-2803-6. [Epub ahead of print

Bariatric surgery in adolescents: preliminary 1-year results with a novel technique (Santoro III).
Velhote MC, Damiani D.
Obes Surg. 2010 Dec;20(12):1710-5. doi: 10.1007/s11695-008-9520-0. Epub 2008 May 1.